Coupe du Petit Lac 2018 – CVSNG

CPL 2018 - photo Yoann Lelièvre - CVSNG
CPL 2018 – photo Yoann Lelièvre – CVSNG

Pour cette édition, le comité d’organisation a engagé une réflexion de fond concernant les parcours, l’idée de base restant de pouvoir les adapter en fonction des conditions et des classes participantes.

Si le but poursuivi était de ne pas passer la nuit sur l’eau, nous souhaitions tout de même réaliser une vraie journée de régate en ouvrant le jeu afin de favoriser les options possibles.

La discussion a été intense au sein du comité avant l’heure de départ, en raison du manque de vent.

Même si les modèles météo et les prédictions de nos oracles lémaniques laissaient présager qu’un joli flux de nord-est allait s’installer, nous étions bien loin de ce cas de figure à quelques minutes du départ.

En gardant à l’esprit que nous avions programmé la fermeture de la ligne à 20h00 et que la Coupe du Petit-Lac est directement suivie de la Genève-Rolle-Genève et du Bol-d’Or Mirabaud, nous avons opté pour les parcours intermédiaires.

Ce ne sont donc pas moins de soixante et un équipages qui ont pris le départ devant la SNG dans des toutes petites conditions.

CPL 2018 - photo Yoann Lelièvre - CVSNG
CPL 2018 – photo Yoann Lelièvre – CVSNG

Après une première montée difficile, Eole s’est enfin montré généreux avec nous et les airs se sont posés. Les conditions sont alors devenues idylliques et le spectacle sur l’eau était grandiose.

Pour les classes TCFX et TCF1, il s’agissait tout de même de monter jusqu’à Yvoire, de redescendre à la Pointe-à-la-bise puis de retourner à Hermance pour enfin redescendre jusqu’à la ligne d’arrivée. 

Même principe pour les classes TCF 2 – 3 et 4, qui devaient rallier Hermance avec un retour à la Pointe-à-la-Bise en effectuant deux boucles.  

Pour les Grand-Surprise, série la plus représentée avec douze unités, c’est Little 2 Nemo de Bernard Borter qui s’imposera suivi de Takata et Pump-it-up.

CPL 2018 - photo Yoann Lelièvre - CVSNG
CPL 2018 – photo Yoann Lelièvre – CVSNG

En Surprise (10 bateaux) c’est Nelson de Pierre-Richard Klemm qui l’emporte, devant Malice et G. Hominal et ses fils.

CPL 2018 - photo Yoann Lelièvre - CVSNG
CPL 2018 – photo Yoann Lelièvre – CVSNG

La classe 2 est remportée par Iki d’Andrei Bals, suivi du GS Little 2 Nemo et du Luthi 870 Ulysse.

CPL 2018 - photo Yoann Lelièvre - CVSNG
CPL 2018 – photo Yoann Lelièvre – CVSNG

Chez les classes 1, les monégasques du Melges 32 « Chez Pierrette et Gaston » emmenés par Jean-Luc Lévèque mettront tout le monde d’accord.  Ils sont suivis des deux Melges 32 Dupin et Yasha-Samuraï.

CPL 2018 - photo Yoann Lelièvre - CVSNG
CPL 2018 – photo Yoann Lelièvre – CVSNG

Belle bagarre en TCFX où, à l’arrivée de la marque d’Yvoire, le PSAROS 33 Raijin menait le bal devant le PSAROS 40 Syz. L’équipe de Jean Psarofaghis finira par avoir le dernier mot en s’adjugeant la première place du podium, suivi des Psaros 33 Raijin et Fujin.

CPL 2018 - photo Yoann Lelièvre - CVSNG
CPL 2018 – photo Yoann Lelièvre – CVSNG

Enfin, le podium des classes 3-4 a été remporté par le trio de surprisistes précités. Bravo à eux !

L’ensemble des participants a pu terminer la course avant la clôture de la ligne. Si les premiers sont arrivés à l’heure de l’apéro, les derniers sont arrivés pour le souper !

Nous avons reçus de nombreux retours positifs concernant ce nouveau format que nous reconduirons l’année prochaine.

Je tiens à remercier les nombreux bénévoles qui ont œuvré toute la journée et le comité du CVSNG pour son soutien et son aide dans l’organisation de cette régate.

Je remercie particulièrement Yoann Lelievre pour son implication sans faille et la réalisation des magnifiques photos et vidéos

A l’année prochaine !

René Grept – CVSNG 

 

Lauréats du coaching North Sails :

Régate – Ouverture Crans

VENTCOULIS à M. Tony Lerch
Tony Lerch et son équipage de Ventcoulis, accompagnés lors de l’épreuve d’Ouverture à Crans

« Cela nous a rafraichi la mémoire d’avoir un « pro » à bord. Nous avons pu profiter de toute l’expérience de Patrick (Mazuay) en terme de réglages des voiles. Nous avions décidé de garder tout l’équipage à bord et donc de naviguer avec une personne de plus. C’était super, au moins tout le monde a pu bénéficier de ce moment.
Le débriefing avec tout l’équipage était bien aussi.
Entre tous les Luthi 33 sur le plan d’eau, il n’y a au final que peu de différences de vitesse, les écarts se font au travers des réglages.
Nous avons maintenant notre feuille de route, une sorte de ‘To do list’ pour tout ce que nous avons à faire sur le bateau. C’est bien que ce soit écrit ! Et à nous de jouer maintenant ! »

Régate – Coupe du Petit-Lac

Yvan Glatz et son équipage de Divine Comedy, accompagnés pour la Coupe du Petit-Lac

« Quelques jours avant l’épreuve, Pierre-Yves (Jorand) est venu à bord pour une sortie un soir. Nous, on fait du bateau pour le plaisir mais lui, on sent bien qu’il maitrise le sujet ! En fait, il est…impressionnant ! Mais il s’est mis à notre niveau et a fait son possible pour nous expliquer avec des mots simples les différents sujets abordés. En tous cas, il est vraiment super sympa et tous les conseils qu’il a pu nous donner sont très intéressants.
Dès la réception du débriefing après l’épreuve, j’ai transmis la synthèse à mes équipiers, certains l’ont imprimé même et dès que nous aurons un peu de temps libre, nous avancerons dans les petits réglages à affiner. »

Régate – Genève-Rolle-Genève

Philippe de Weck, skipper de Black Swan

« Nous avons eu la chance d’avoir Patrick à bord lors des deux plus grandes régates de l’année. Comme il y avait beaucoup de vent lors du Bol, nous avons même pu garder l’équipage au complet sans être pénalisé ! Il est dynamique en tant que régleur de grand-voile, et c’était intéressant d’écouter ses conseils sur la conduite au près par exemple. Nous avons même fait le meilleur temps en réel au Bol !
Deux de mes fils ont fait chacun une régate avec nous, Alexander sur la Genève-Rolle et Micha lors du Bol d’Or. J’étais très heureux de pouvoir partager ces moments avec eux et continuer à leur transmettre ma passion. C’était clairement l’un de mes objectifs principaux en passant du Tofinou à Black Swan.
Pour en revenir à Patrick, il nous a également bien aidé à maximiser le rendement de toutes nos voiles. C’est lui qui les a dessinées et il nous aura bien aidé tout le long du process ! Je pense particulièrement au nouveau foc 3Di raw reçu à l’automne dernier. Il est très efficace pour le petit temps. Tout comme le nouveau spi qui nous permet de bien descendre au portant. Depuis l’arrivée de ces voiles à bord, le bateau est plus compétitif, malgré son poids assez conséquent car je souhaitais également avoir un bateau rassurant pour les sorties en famille, hors du cadre des régates.
En tous cas, toute l’équipe était ravie de l’avoir à bord, nous n’avons plus qu’à continuer sur cette lancée et bien prendre en compte toutes ses recommandations afin de viser le podium des prochaines régates ! »

Régate – 6Heures de Nernier

LA MOBILIERE à M. Laurent Dorand

 

Régate – Les Châteaux

Gagnants du tirage au sort: ni Nora à Alain Ackermann, ni Bigs à Claude Fehlmann n’étaient disponibles car en vacances. North a convenu d’une navigation avec les 2 équipages à une autre occasion.

 

Régate – Belle étoile

Jennifer Schlup, à bord de Isis :

« Julien (Monnier) est venu à bord pour les entraînements. C’était une très bonne expérience ! Avec l’équipage, on a participé à toutes les régates du CDPL, on navigue tous les mardis… Mais c’est la première fois que nous avons bénéficié d’un coaching de ce type. On a tous bien pu profiter de ses conseils. Il nous a beaucoup observés, pour nous faire faire des modifications par la suite. On a fait énormément de manœuvres pour qu’il nous explique comment nous améliorer sur des points assez précis. C’était un plaisir de partager ce moment ! »

 

Régate – Joran

Julie à Bruno Schaerer

 

Régate – La Double

Malice à Edgard Lanz

 

Régate – Les Pirates

Oyster à Cédric Cloché